Test d’étanchéité : réussi

La météo annonçait 50 mm de pluie pendant la nuit de jeudi à vendredi. Excellente opportunité pour tester l’étanchéité du cookie avant de le regarnir de ses éléments électronique. Il a passé le test haut la main! Aucune goutte d’eau n’a pénétré à l’intérieur de la borne interactive construite en cèdre rouge de l’ouest. Ne reste qu’à emballer le tout pour le grand déménagement vers Montréal pour la fin juin.

200905281845000

Écrivez votre petit mot sur le site KortuneFookie

Kortunefookie à Montréal en juin

carton d'invitation (recto)

carton d'invitation (recto)

Kortunefookie sera présenté dans le quartier du Mile-end à Montréal avec la contribution du centre d’artiste Articule. Le projet interactif sera installé à l’extérieur sur la rue Fairmount au coin de l’avenue du Parc pour tout le mois de juillet. Soyez nombreux à envoyer des textes subversifs qui seront imprimés sur place! www.kortunefookie

Le vernissage aura lieu le samedi 27 juin lors de l’événement de levée de fonds du centre d’artiste montréalais.

carte pour aller chez Articule

carte pour aller chez Articule

Quelle image les gens se font-ils de la ville?

C’est la question que Anne Cauquelin pose (voir article précédent) dans ses dernières recherches.
Question actuelle si on en juge par le nombre d’expositions qui traitent du sujet, du nombre de colloques et conférences en relation avec les champs de l’art qui produisent ces actions, de programme universitaire mis sur pied pour former les créateurs qui oeuvreront dans la conception de projets culturels, du nombre de projets artistiques qui mettent en jeu la participation active du public, etc. Cette préoccupation semble donc centrale pour bon nombre d’organismes administrateurs des espaces urbains, des artistes, designers ainsi que du public en général. Il y a, semble-t-il, urgence à réactiver la dimension sociale et imaginaire dans l’espace de la ville.

Question récurrente pour moi également, surtout depuis la production de mon projet d’art public interactif Fortunecookie. Souvent, c’est avec le recul que nous pouvons comprendre l’origine et les ramifications profondes de certains de nos projets de longue haleine. Fortunecookie est en ce moment la matérialisation de mes recherches entamées depuis plusieurs années. C’est comme une synthèse de mes diverses préoccupations en un seul projet, motivé par le désir de transformer nos espaces de vies quotidiens.

Comme ce projet requiert une implication du public par la production de petites capsules textuelles, il est possible d’avoir un portrait des aspirations, désirs et préoccupations des gens qui habitent une ville particulière [en fait là où le projet est présenté]. Une sorte de polaroid ou image d’une ville à un temps donné.

Alors que le projet interactif a été présenté à New York, en Outaouais et bientôt à Montréal, il est possible de faire ressortir une thématique propre à chaque ville. Je m’explique : les textes reçus à New York ne sont pas du tout les mêmes que ceux reçus dans la région d’Ottawa et de l’Outaouais [mis à part la langue évidemment]. Je peux dès lors imaginer que ceux que j’obtiendrais de Montréal seront de nature tout aussi différente.
POURQUOI? Beaucoup à cause du titre employé.
En effet, à New York, le projet a revêtis un nouveau titre : SendGoodKarma. En s’écartant de l’image du fortunecookie, j’ai pu constater que la teneur des messages reçus était beaucoup plus personnels et plus loin du format employé dans les fortunes retrouvées dans les petits biscuits chinois. Le titre est donc en fait la seule ligne éditoriale du projet. C’est ici que la signalisation et le design graphique jouent un rôle prépondérant. Autant les utiliser avec discernement. Le titre pour la présentation à Montréal sera divulgué sous peu.

Quelle image les gens se font-ils de leur ville?
C’est un peu la question à laquelle le projet invite à répondre.

Fortunecookie : étude pour la cabane

Hier, j’ai passé la soirée à l’atelier afin d’entériner la forme que la cabane de protection prendra. L’objectif est d’avoir un espace de protection physique, mais également de créer un lieu qui rappelle l’idée du temple. Cet exercice a fait un grand bien à mes mains et ma tête.

J’ai fonctionné par maquette, car les dessins atteignent un certain point qu’il est impossible de dépasser. Il faut voir ce que la matérialité a à dire, et comment ces formes s’articulent et dialoguent entre elles dans l’espace. Je suis arrivé à deux propositions qui répondent essentiellement au même programme, mais sous deux formes légèrement différentes. La forme de la maquette A est plus grandiose et imposante et reprends l’idée de la maison. Par contre, dans la B, il y a la notion de passage et de transition qui est matérialisée dans la forme; le mur du fond qui pénètre et passe à travers la structure. La recherche se poursuit et les commentaires sont bienvenus.

P.-S. Les images sont cliquables.
thumba


thumbb


SendGoodKarma [aka Fortunecookie] à MTL

Cet été, mon projet d’art public interactif SendGoodkarma sera présenté à Montréal, grâce au concours du centre d’artiste Articule. Surveillez ce site pour les dates et le lieu de diffusion du projet [tout pointe dans le Mile-End]. Le biscuit interactif sera inséré dans une petite «cabane» afin de le protéger et de renforcer l’idée du temple et de la rencontre associés au projet.

P.-S. Comme le projet fut rebaptisé SendGoodKarma pour sa présentation à New York, n’hésitez pas à nous faire part du titre que vous voudriez que le projet revête pour sa sortie à Montréal!

sexy