Participation au Carton Jaune de Punkt

Le deuxième concours de design organisé par l’Atelier Punkt comportait des règlements très simples; ça devait être jaune et subversif! J’ai donc conçu un banc public avec des barrières de construction recyclées. Pour la fabrication, j’ai créé une typologie d’assemblage très simple et utilisé uniquement les deux types d’éléments que l’on retrouve dans ces objets de construction (la barrière et le tréteau). Le résultat me plait bien.
Le vernissage aura lieu le vendredi 30 avril à l’atelier Punkt de Montréal.

Après l’expo, cette pièce de mobilier viendra habiter mon bureau à l’université afin d’y recevoir les étudiants et les collègues.

IMG_3439l

2e Carton Jaune : Atelier Punkt

L’atelier de design Punkt lance son 2e concours annuel Carton Jaune. Le concours se veut un exercice dans le design d’éléments usuels subversifs. Plusieurs contraintes sont imposées; notamment la reproductibilité, le détournement subversif de l’usage et surtout, la prédominance de la couleur jaune. Voici le lien pour y participer.

«Les objets proposés doivent être
fabriqués principalement de matière
jaune. Il peut s’agir de maquettes
ou de prototypes, pourvu que
ceux-ci soient à l’échelle réelle et
facilement reproductibles en série
(i.e.: utiliser des matériaux et des
procédés peu dispendieux).»

Atelier Punkt
5333, av. Casgrain . local 205 A
Montréal . Québec . H2T 1X3
514 458.7960
info@atelierpunkt.com
MP-APunkt-W260

Participation au projet d’art public de Gilles Mihalcean

photomontage final

J’ai contribué à la proposition du projet d’intégration des arts à l’architecture de l’artiste Gilles Mihalcean. Sa pièce, proposée pour le parc Marcelin Wilson, est un hommage à la communauté libanaise de Montréal bien implantée dans ce quartier d’Ahuntsic.
J’ai le plaisir d’annoncer qu’il a gagné le concours (probablement grâce à la qualité de ma planche graphique 😉

La pièce reprend l’idée de la route, qui elle symbolise le commis voyageur, activité phare de la communauté libanaise en sol canadien. Les autres plans présentent le côté d’un bateau avec la rame, tandisque la troisième face de la forme pyramidale représente l’alphabet phénicien. La pièce mesure 16′ de hauteur est est constituée de différents granits, de béton, d’un couvre-sol naturel et d’acier inoxydable.
Cette oeuvre est typique du travail de Gilles, qui exploite le potentiel narratif de la sculpture. Soit des oeuvres qui révèlent leur sens à travers le récit produit par la juxtaposition des différents objets-images.

IMG_2619
Maquette de présentation
Gilles Mihalcean

autre projet…mihalcean-g-monument-max
Monument à la Pointe
Béton, brique, aluminium
Photo : Richard-Max Tremblay

Ma pièce favorite de Gilles est sans équivoque la tour qu’il a réalisée pour le quartier sud-ouest, près du canal Lachine. Installée dans le rond point juste avant le tunnel Atwater, cette pièce parle de l’histoire de ce quartier, des usages et des gens qui y ont habité. Sa typologie sculpturale est particulièrement pertinente et fort réussie dans ce projet.
 La forme nous rappelle l’image et la proue d’un bateau, mais construit avec la brique typique des bâtiments industriels environnants. La tour repose sur 3 troncs d’arbres coulées en bétons teints dans la masse.

Gilles Mihalcean a remporté la Bourse de carrière Jean-Paul-Riopelle du Conseil des Arts et des Lettres du Québec en 2004.

Concours Stanley revisité 2009

topimage_01
Kanva Architecture lance un appel de candidatures aux artistes en arts visuels & multimédias pour la réalisation d’oeuvres inspirées d’un projet d’architecture. Le concours vise à approfondir le lien entre l’art et l’architecture à travers différentes interprétations artistiques d’un même bâtiment. Cet appel de candidatures est ouvert aux artistes, architectes, graphistes, designers et/ou étudiants.

Sujet
Les interprétations artistiques doivent s’inspirer d’un projet architectural qui consiste en la rénovation et l’agrandissement d’une maison centenaire située sur la rue Stanley au sein du Golden Square Mile de Montréal. La définition des différents volumes du projet s’appuie sur la dualité entre traditionnel et contemporain. Le geste principal repose sur la création d’un vide ouvert sur plusieurs étages visant à établir une frontière perméable entre l’existant et l’agrandissement.

Oeuvres
Les oeuvres proposées devront s’inspirer de cette problématique architecturale.
10 projets seront sélectionnés pas un jury.
Par la suite, Kanva pourra organiser une exposition des oeuvres crées par les lauréats durant laquelle les oeuvres seront vendues. Tous les fonds recueillis seront remis à une société à but non-lucratif faisant la promotion des Arts dans le contexte urbain.

Visitez le site du concours pour plus de détails.

Source : Anna Rocki, Kanva Architecture.