À propos

Jean-François Lacombe s’intéresse à l’enseignement de la pensée design systémique ainsi qu’au concept d’identité des lieux. Plus précisément, de quelles façons un territoire peut-il façonner une culture et en retour, comment ce même territoire se transforme-t-il sous notre influence1. Son intérêt porte autant sur l’étude que la création d’objets de design (objets, message, lieux) qui révèlent des facettes dissidentes de cette interrelation entre milieux et humains.

Il travaille actuellement à cartographier les ruines et terrains vagues présents au sein de la trame urbaine. Ce processus de création le pousse à habiter, pour de courtes périodes de temps, ces lieux abandonnés. Son objectif est de traduire les enjeux culturels et identitaires de ces lieux délaissés par notre société de consommation. En d’autres mots, de souligner l’importance des valeurs véhiculées par ces lieux en tant que trait identitaire essentiel à la collectivité.

Avant de se joindre à l’École multidisciplinaire de l’UQO en 2005 -où il a notamment été directeur des programmes-, il a enseigné à l’École de design de l’UQAM et à l’école de design de l’Université Laval. Jean-François a également dirigé le studio multidisciplinaire S272 à Montréal, fondé les soirées Pecha Kucha Ottawa et a été sculpteur dans une autre vie.

Il est diplômé de l’Université de Montréal où il a étudié le concept de paysage (maîtrise en sciences appliquées en aménagement 2004) et est présentement inscrit au doctorat en études et pratiques des arts à l’UQAM où il explore les stratégies qui permettent d’ajouter une dimension critique dans la pratique du design graphique.

Son projet le plus récent est la mise sur pied du podcast Langage graphique : un podcast québécois traitant des enjeux actuels de la profession du design graphique; les professionnels et acteurs de l’industrie, leurs outils, projets et processus de création, les recherches en cours et les implications sociales de la pratique, etc.

Musicien passionné, Jean-François passe le reste de son temps à composer sous le pseudonyme Gatheringskies et à jouer de la guitare pour son groupe post-rock Polyshax.


1- Cette idée d’interrelation profonde entre les milieux et les individus se nomme la mésologie, concept développé par le géographe et philosophe Augustin Berque : Berque, A. (2010). Écoumène : introduction à l’étude des milieux humains. Paris, Belin.
2- Studio 27 inc. Sculpture + Design + Environnement

_

_

Jean-François Lacombe
Professeur agrégé (DG)
Designer graphique agréé (SDGQ)
École multidisciplinaire de l’image (ÉMI)
Université du Québec en Outaouais
T.819 595-3900, poste 1807