bienvenue_fr_home
 
 
 
 
 

L’équipe

L’équipe du programme ÉcoPréscolaire est composée de plusieurs professeures/chercheures et professeurs/chercheurs, mais également de plusieurs étudiantes, agentes de recherche et assistantes de recherche. Jacques Naud et Pierre Lemay sont professeurs/chercheurs à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Ils sont tous les deux détenteurs d’un doctorat. Le professeur Naud est co-fondateur de l’Unité de recherche sur les interactions humaines et s’intéresse au développement de l’enfant dans sa famille. Il est particulièrement préoccupé par l’intervention précoce et le soutien aux parents. Le professeur Lemay, quant à lui, détient un doctorat en fondements de l’éducation et ses intérêts convergent vers la recherche-action et les processus de transfert d’expertise.

France Gravel est professeure/chercheure à l’Université du Québec à Rimouski (campus de Lévis). Elle est détentrice d’un doctorat en psychologie du développement. Son collaborateur, Pierre Pagé, détient également un doctorat en psychologie du développement et est professeur/chercheur à l’Université Laval. Tous deux sont associés au Groupe de recherche en écologie sociale du développement de l'Université Laval et de l'Université du Québec à Rimouski. Ils ont développé un intérêt et une expertise au niveau du développement des habiletés socio-cognitives de l’enfant d’âge préscolaire. Ils sont particulièrement préoccupés par la mise sur pied d’outils d’intervention qui permettent aux éducatrices et aux enseignantes de soutenir le développement des habiletés socio-relationnelles des jeunes enfants.

Sylvain Coutu et Francine Sinclair sont tous les deux professeurs/chercheurs à l’Université du Québec en Outaouais. Sylvain Coutu détient un doctorat en psychologie du développement et ses travaux de recherche sont centrés sur la socialisation des émotions des jeunes enfants. Ses récents projets portent sur la prévention des problèmes d'adaptation sociale des enfants d'âge préscolaire. Pour sa part, Francine Sinclair détient un doctorat en psychologie du développement et elle s’intéresse à l’adaptation sociale des jeunes enfants en milieu de garde. Les interactions entre enfants et leurs effets, de même que les relations éducatrice/enfant marquent ses intérêts de recherche et d’intervention. Ils sont tous deux associés au Groupe de recherche sur la qualité éducative des milieux de vie de l'enfant de l'Université du Québec en Outaouais.

Enfin, le personnel de recherche est très diversifié et ce, autant par ses intérêts que par sa formation (psychoéducation, éducation, anthropologie, psychologie).

   

 © Université du Québec en Outaouais 2002