À propos

NOTRE MISSION

La programmation de la Chaire de recherche du Canada (CRVE) sur la violence faite aux enfants est financée depuis 2010 par le programme des chaires de recherche du Canada. Les projets de recherche sont intégrés à la programmation du Centre de recherche Jeunes en difficulté du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Ile-de-Montréal.

La CRVE vise à mieux comprendre les trajectoires et dynamiques de victimisation des enfants et leurs conséquences sur leur développement. Portée par une approche holistique, elle rend possible le décloisonnement des études sur les formes et dynamiques de violences faites aux enfants dans les différentes sphères de leur vie. Une telle approche, globale, est essentielle afin de mieux comprendre leur vécu, leur trajectoire de victimisation et l'impact de la violence sur leur développement. Elle rend ainsi possible le développement et la bonification de programmes d'aide mieux adaptés pour les enfants et les familles en situation de vulnérabilité psychosociale.

La Chaire de recherche du Canada (niveau II) sur la violence faite aux enfants a été financée pour 5 ans en novembre 2010 par le Programme des chaires de recherche du Canada du Conseil canadien de recherche en sciences humaines (CRSH). Dr. Marie-Ève Clément, professeure titulaire au Département de psychoéducation et de psychologie à l'Université du Québec en Outaouais et détentrice d'un doctorat en psychologie communautaire, en est la titulaire.

Nos objectifs de recherche

Axe 1 – Recherches épidémiologiques

Cet axe vise à contribuer au développement des connaissances épidémiologiques sur les formes de violence dans les différentes sphères de la vie des enfants ainsi que leurs impacts sur leur fonctionnement psychosocial.

Axe 2 – Recherches évaluatives

Ce second axe vise à évaluer l’implantation et l’efficacité de programmes d’intervention psychosociaux destinés aux enfants et à leur famille.

La violence à l'endroit des enfants est reconnue depuis plusieurs années comme l'un des principaux problèmes de santé publique dans le monde. Qu'elle soit vécue dans la famille, à l'école ou dans la communauté, elle entraîne de graves conséquences sur le développement des enfants et se produit le plus souvent dans des contextes de vulnérabilité familiale où se conjuguent de multiples facteurs de risque.