QUOI DE NEUF ?

Calendrier

25 mars 2011 :
Séminaire du Grand CÉRIS

5 avril 2011 :
Conférence de Sylvie Thibault

13 avril 2011 :
Rencontre des membres du CÉRIS

2 mai 2011 :
Nouveau cahier de recherche
Série RECHERCHES


À propos du CÉRIS...

Né au début des années 1990, sous l'impulsion de professeurs en travail social de l'Université du Québec en Outaouais (UQO), le Groupe d'étude et de recherche en intervention sociale (GÉRIS) fut reconnu officiellement en août 1993. Il porte le nom de Centre d'étude et de recherche en intervention sociale (CÉRIS) depuis l'an 2000.

Le CÉRIS offre un milieu favorisant les échanges intellectuels, stimule la recherche, fournit des moyens et des outils facilitant le travail des chercheurs et de leurs assistants et assistantes. Sous la direction de Sylvie Thibault, le centre de recherche, situé à l'UQO, regroupe une douzaine de membres chercheurs en travail social.

Des expertises variées

Regroupés autour des pratiques en intervention sociale, le CÉRIS dispose de compétences dans des domaines variés. Citons parmi d'autres, les champs d'expertise suivants : la diversité sexuelle, l'intervention psychosociale, la famille et l'enfance, les pratiques d'organisation communautaire, les politiques sociales, les réseaux publics en santé et services sociaux et le développement international.

Un intérêt commun : le renouvellement et l'enseignement des pratiques sociales

Les chercheurs du CÉRIS se sont regroupés à partir d'un intérêt commun pour le renouvellement et l'enseignement des pratiques sociales. Ils se sont donc engagés dans des travaux évaluant des interventions sociales, des études de problèmes sociaux en émergence ou l'analyse de l'évolution de politiques sociales. La majorité des travaux en cours se situent principalement dans le champ des pratiques émergentes en prévention et en intervention sociale.

Des activités scientifiques ouvertes au milieu

Le centre de recherche, tout en étant ancré dans le milieu universitaire, tient à maintenir des liens étroits avec la région. En ce sens, il organise des séminaires, ouverts aux intervenants sociaux, aux étudiants et à divers groupes communautaires à raison de cinq ou six séminaires par année sur des sujets connexes aux travaux des chercheurs et des étudiants, ainsi qu'au renouvellement des pratiques sociales. De même, les publications du CÉRIS, sous la forme de cahiers de recherche, sont publiés en cinq séries (Recherches, Pratiques sociales, Conférences, Mémoire de maîtrise et Hors série) et présentent les résultats de recherches menées au CÉRIS, des études de cas et des portraits d'interventions novatrices ainsi que des conférences d'invités de marque. Il publie aussi les meilleurs mémoires de maîtrise de ses finissants. Finalement, sur demande, il apporte une contribution à des formations dans les domaines d'expertises de ses membres.

Rayonnement

Le CÉRIS encourage les échanges avec des chercheurs et des intervenants de divers milieux. Il incite, entre autres, ses chercheurs à participer aux activités de réseaux québécois, canadiens et internationaux. Ainsi, des échanges et des collaborations ont été établis avec des professeurs chercheurs de l'UQAM, de l'UQAC, des Universités de Montréal, Laval et Sherbrooke et de l'INRS-Culture et Société. De plus, des échanges avec des chercheurs canadiens existent, de même qu'avec des chercheurs de l'Amérique latine (Pérou et Chili), de l'Afrique (Congo, Sénégal et Togo) et de l'Europe (France, Belgique, Bulgarie, Espagne, Italie et Suisse).

© Centre d'étude et de recherche en intervention sociale
Jean-Philippe Scott - Webmestre
(CÉRIS) - 2011