LES QUATRE FLEUVES

Année 2000
Scénariste Fred Vargas
Collection ---
Éditeur Vivane Hamy
Résumé ---
Commentaires par Sébastien Dans cet album, Baudoin s'associe à un écrivain connu, Fred Vargas, pour nous raconter une histoire policière.
Les ingrédients sont relativement classiques : jeunes des banlieues un peu voleurs mais très sympathiques, flics atypiques, tueur en série... On retrouve les qualités habituelles de Fred vargas : les personnages sont attachants, l'intrigue bien ficelée.
L'alliance de cet écrivain et de ce dessinateur permet cependant d'aller plus loin que les nombreux récits de ce type existants, que ce soit en roman ou en bande dessinée. Les deux auteurs parviennent en effet à une synthèse assez originale des deux formes narratives, combinant les avantages de l'une et de l'autre.
Le dessin se place tout à fait au service de l'histoire : Minimaliste (quelques traits rapides pour un visage) lorsque le texte est particulièrement important, il se fait beaucoup plus présent et détaillé pour rendre l'atmosphère d'un lieu ou un celle d'un moment d'attente, par exemple.

Ainsi, encore une fois, de façon assez discrète toutefois, Baudoin expérimente sur la forme. Sa scénariste, écrivain, lui a fourni un texte sans doute assez littéraire : en tout cas les dialogues, ou autres discussions, relativement longs sont fréquents. Baudoin les traite de façon originale : il les retranscrit comme dans un texte écrit (les répliques se suivent, précédées de l'habituel tiret) et se contente d'esquisser à côté le visage des protagonistes.
À l'opposé de la simplicité du dessin dans ces passages dialogués, on peut noter la beauté des paysages urbains. Baudoin nous dépeint trois milieux très différents : le centre de Paris, un quartier de banlieue 'à l'ancienne' et la ville d'Orange. Ces trois sites, très typés et très différents les uns des autres, donnent lieu à des dessins magnifiques qui dépeignent superbement les atmosphères associées.