Afin de commémorer la journée internationale contre l'utilisation de mines antipersonnel et la siganture du traité d'Ottawa banissant l'untilisation de tel dispositifs, nous avons posé des mines symboliques sur le sol des aires communes du pavillon Alexandre-Taché. Ces mines étaient accompagnées de protèses et de béquilles afin de signifier que ces armes causent des mutilations chez la population civile bien après la fin d'un conflit.

Lieu

Pavillon Alexandre-Taché

Date

3 mars 2003

Heure

toute la journée