Article paru dans le journal Karactère du mois de décembre 2002

10 décembre, une journée bien spéciale!

Par Patrick Morin
Étudiant en sciences sociales
et membre d'Amnistie Internationale
morin_pat@hotmail.com

En 1948, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la
Déclaration universelle des droits de l'homme en vue de combattre
l'oppression et la discrimination. Au lendemain d'une guerre mondiale
dévastatrice, qui avait été le théâtre des pires actes de barbarie
jamais commis dans l'histoire de l'humanité, la Déclaration
universelle énonçait pour la première fois de façon détaillée les
droits et les libertés individuels. Pour la première fois également,
il était reconnu à l'échelle internationale que les droits de l'homme
et les libertés fondamentales s'appliquaient à tout un chacun et en
tout lieu. Dans ce sens, la Déclaration universelle constitue un
progrès remarquable dans l'histoire de l'humanité. Elle continue
aujourd'hui d'influencer la vie des populations et d'inspirer dans le
monde entier les actions et la législation en faveur des droits de
l'homme.

Les tentatives d'élaboration de textes de loi définissant les droits
fondamentaux de l'être humain sont anciennes et nombreuses dans
l'histoire de l'humanité. Une des plus marquantes est l'adoption en
1789 en France de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
dont l'article premier stipule que "Les hommes naissent et demeurent
libres et égaux en droits". Cet article fut repris dans la
Déclaration de 1948 qui commence ainsi : "Tous les êtres humains
naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de
raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres
dans un esprit de fraternité."

A l'heure actuelle, la Déclaration universelle, traduite en près de
250 langues nationales est le document relatif aux droits de l'homme
le mieux connu et le plus souvent cité du monde. Fondement de la
législation internationale en matière de droits de l'homme, la
Déclaration universelle sert de modèle à de nombreux traités et
déclarations internationales et est reprise par les constitutions et
les lois d'un grand nombre de pays dont le Canada.

En 1950, l'Assemblée générale a invité tous les États et toutes les
organisations intéressées à adopter le 10 décembre de chaque année
comme Journée des droits de l'homme pour marquer l'anniversaire de
l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Cette
journée sera soulignée à l'Université du Québec à Hull par le nouveau
groupe d'Amnistie Internationale de façon spéciale. C'est là
l'occasion de s'interroger sur la façon dont les droits de l'homme
sont respectés ici comme ailleurs.